Une Alliance large pour smarter medicine

 

L'association de soutiens dynamise l’initiative smarter medicine lancée en Suisse, en 2014: l’orientation de la campagne est soutenue par des organisations médicales spécialisées et professionnelles, mais aussi par des associations de défense des interêts des patients et des consommateurs.

 

Ensemble, elles souhaitent sensibiliser le public au fait qu’en médecine et pour certains traitements, moins peut parfois signifier plus de qualité de vie pour les personnes concernées. smarter medicine se base sur l’initiative américaine «Choosing Wisely» qui remporte un grand succès et qui a pour but non seulement de déboucher sur des «décisions judicieuses», mais aussi d’encourager une franche discussion entre le corps médical, les patients et le public.

 

Dans les prochains mois, différentes sociétés de discipline médicale publieront en outre leurs listes Top-5 des traitements inutiles dans leur spécialité. Les premières recommandations concerneront la médecine intensive et la gériatrie et compléteront les deux listes existantes pour la médecine interne (ambulatoire et hospitalier).

 

L’association smarter medicine – Choosing Wisely Switzerland est donc créée en juin 2017. Outre la SSMIG et l’ASSM, elle compte également parmi ses membres la Fédération Suisse des Associations professionnelles du domaine de la Santé (FSAS), la Fédération des Patients Suisse (DVSP), ainsi que les organisations de consommateurs Stiftung für Konsumentenschutz (SKS), Fédération Romande des Consommateurs (FRC) et Associazione consumatrici e consumatori della Svizzera italiana (acsi).

 

L’association faîtière poursuit les objectifs suivants:

  • encourager la rédaction et la publication de listes Top 5 supplémentaires par les sociétés de discipline médicale, etc.;
  • renforcer le caractère contraignant des recommandations;
  • impliquer activement d’autres professions de santé et discuter des approches interprofessionnelle;
  • sensibiliser et développer les compétences des patients et des assurés à la question;
  • initier un débat public sur la qualité des soins (excès ou déficit de soins);
  • instaurer et ancrer le thème de la qualité des traitements comme composante de la formation postgraduée et continue;
  • obtenir le soutien de la campagne par la politique et les autorités.

Il est très important pour les membres fondateurs de l’association faîtière que la campagne smarter medicine ne soit pas accaparée par les questions financières de la santé. Il s’agit avant tout d’améliorer la qualité des soins, conformément à la devise qu’«en médecine, moins peut aussi être plus». La conséquence sur une réduction des coûts est souhaitable cependant n’est pas l’objective prioritaire.

L’association de soutien est composée des organisations suivantes:

Société Suisse de Médecine Interne Générale (SSMIG)
www.ssmig.ch

Académie Suisse des Sciences médicales (ASSM)
www.assm.ch

Fédération Suisse des Patients (FSP)
www.federationdespatients.ch

Fondation Organisation suisse des patients OSP 

www.spo.ch

Fédération Suisse des Associations professionnelles du domaine de la Santé (fsas)
www.svbg-fsas.ch

 

physioswiss - Association Suisse de Physiothérapie

www.physioswiss.ch

Stiftung für Konsumentenschutz (SKS)
www.konsumentenschutz.ch

Fédération Romande des Consommateurs (FRC)
www.frc.ch

Associazione Consumatrici e Consumatori della Svizzera Italiana (acsi)
www.acsi.ch